Discours de Brigitte Fouré lors du pot de lancement de sa campagne, le 9 février dernier

Publié le par Brigitte Fouré votre candidate

Brigitte-F3.jpg

 

Après mon départ du Parlement européen, je ne vous cachais pas  mon envie de partir à la reconquête du canton V Amiens Sud-Est Cagny en mars 2011.

 

Ce rendez-vous avec les électeurs est arrivé plus vite que prévu en juin 2010 et je tiens en premier lieu à saluer la mémoire de Daniel Leroy, décédé subitement le 2 avril 2010. 

 

Nos convictions politiques divergeaient mais je reconnaissais en lui un homme entièrement voué au service du Bien commun et de l’intérêt général. Je voulais vous le redire ce soir.

 

Tout à l’heure, je vous présenterai mon équipe de campagne. Une équipe de campagne qui a accepté de repartir 9 mois seulement après la fin de la dernière campagne partielle et je veux dire « merci » à tous les bénévoles qui se sont mobilisés au cours des derniers mois dans ma permanence afin de m’aider dans mon nouveau mandat de Conseillère Générale.

 

Avec Olivier Mira, tous les dossiers du canton, qu’il s’agisse des quartiers d’Amiens ou de la commune de Cagny, présentés au conseil général sont défendus avec vigueur, et il en faut parfois ! Nous privilégions la présence aux côtés des habitants chaque jour (et pas seulement  à la veille d’élections), en réalisant de très nombreuses interventions.

Au sein de l’assemblée départementale, nous défendons sans concession notre canton : on voit bien que nous sommes au centre de changements importants pour notre secteur géographique et certains projets sont parfois néfastes à notre territoire. Il faut se battre pied à pied. C’est pourquoi, nous défendons des réalisations qui favorisent le quotidien des Amiénoises et des Amiénois et leur permettent de vivre mieux : il ne faut pas avoir peur de déplaire à tel ou tel membre du trio GMD (Gewerc – Manable – Demailly) !

 

Depuis notre élection, en juin 2010, nous avons œuvré pour :

 

-Démontrer que les projets d’aménagement de la rue Jules-Barni seront néfastes aux automobilistes car l’intention des autorités locales est en fait de supprimer le stationnement en épis ;

 

-Demander de participer à la cellule de veille mise en place par la Police nationale pour favoriser la sécurité à Pierre-Rollin ;

 

-Instaurer le stationnement résidentiel à 1 euro dans le quartier Sainte-Anne ;

 

-Réclamer une concertation dans le quartier Sainte-Anne sur le devenir de la caserne Dejean ;

 

-La sécurité de la rue Edmond-Rostand et de Cagny ;

 

-Faire éclater la vérité (toujours tenue au silence par Gilles Demailly) sur les causes de l’explosion de la rue Ducange, en mai 2010 ;

 

-Faire respecter le projet initial de construire une maison de retraite en lieu et place de la clinique Sainte-Thérèse, et pas celui d’une clinique psychiatrique ;

 

-Empêcher l’augmentation des impôts décidée par le Président d’Amiens-Métropole, sans succès.

 

 

Avant de vous parler de notre programme, je tiens à laisser la parole à :

 

-Olivier Mira

 

-Jean-Claude Broutin, Président du comité de soutien

 

-Jérémy Coste, Président national des Jeunes Centristes.

 

 

Dans quelques instants, je vous présenterai mon équipe de campagne. Mais avant cette présentation, je tiens à vous faire part des quelques lignes directrices que je développerai dans le cadre de cette campagne, durant laquelle j’irai à la rencontre des habitants à bord de la mythique 2 CV Citroën. Vous pouvez d’ailleurs apercevoir ce véhicule à l’extérieur de la permanence.

 

Pendant ces prochaines semaines, en vraie Amiénoise, parce que vous connaissez mon engagement et ma loyauté envers vos préoccupations quotidiennes, je m’engage, avec Olivier Mira, à :

 

-Réduire les inégalités dans la scolarité conduisant à un taux d’échec élevé dans la Somme, en accompagnant constamment les trois collèges du département.

 

-Trouver des solutions d’hébergements alternatifs pour nos aînés, différents et plus conviviaux que ceux existant en maisons de retraite, où l’indépendance des locataires est souvent mise à mal.

 

-Développer les emplois à domicile au service des personnes âgées ou handicapées.

 

-Généraliser la téléassistance gratuite à toutes les personnes âgées dépendantes.

 

-Mettre un ordinateur à la disposition des collégiens qui en feront la demande afin de favoriser leur réussite scolaire.

 

-Mettre en place également un dispositif de formation pour les jeunes en rupture scolaire ou en déshérence sous la forme éventuelle d’une école de la seconde chance.

 

-Créer un chèque de 200 euros pour les jeunes qui passent leur permis de conduire.

 

-Ne pas augmenter les impôts départementaux.

 

-Maintenir l’aide à l’hélicoptère du SAMU (mise à mal par la majorité départementale actuelle) pour sauver des vies.

 

-Maintenir et développer vos commerces et vos services de proximité, source de vie et d’emplois.

 

-Disposer de moyens de transports efficaces et accessibles à tous.

 

-Des logements de qualité, à prix raisonnés et accessibles sans lourdeurs administratives.

 

-Agir pour une écologie utile, responsable et soucieuse de notre qualité de vie, sans contraintes financières pour vous.

 

 

 

A présent, je vais vous présenter mon équipe :

 

 Marie-Josée Budynek : Directrice de campagne, responsable du courrier et de l’agenda de la candidate. Porte-parole de la campagne.

 

Olivier Mira : Suppléant.

 

Jean-Claude Broutin : Président du Comité de soutien.

 

Bernard Vast : Mandataire financier de la candidate.

 

Jean-Marie Moisson et Hervé Sellier : Responsables de la 2CV.

 

Vincent Schmidt : Responsable du collage des affiches.

 

Ilan Schlossberg : Responsable des outils Internet, qui n’est pas présent car il vit à Paris.

 

Monique Loyer, Nicole Moisson, Claudette Lavagna, Monique Gaffet, Lucette Pigout Roselyne Sellier, Paulette Becque, Alain Delval et Geneviève Fouré : Responsable des activités événementielles et tenue de la permanence.

 

Julien Dugué : Graphisme des documents de campagne.

 

Médéric Furon : Responsable « Facebook ».

 

 

Je tiens également à remercier Yoël Banay et l’entreprise Webcom et associés, de Paris, qui m’ont aidé à fabriquer des outils de communication visuelle pour cette campagne 2011.

 

 

Chers amis, nous allons à présent partager le pot de l’amitié. Sachez que Marie-Josée et toute l’équipe sont à votre disposition pour vous inscrire si vous souhaitez donner un peu de votre temps dans les quatre prochaines semaines pour faire campagne aux côtés d’Olivier, Jean-Claude et moi.

 

La tâche est grande, mais il faut nous retrousser les manches afin de confirmer notre présence dans ce canton et contribuer au basculement du département autour de Daniel Dubois le 27 mars ! 

 

 

Et maintenant, au travail !

Publié dans Discours

Commenter cet article